Mauritania Afrique

Améliorer l’accès à l’eau et à l’assainissement des populations défavorisées de la ville de Nouakchott (PCAEA3)

Depuis 2009, la ville de Lausanne, via son Service de l’eau, s’est engagée dans un partenariat public-public avec la Région de Nouakchott (RN). En 2022, une nouvelle phase de projet est amorcée.

Le 30 juin 2022, la Région de Nouakchott, la Ville de Lausanne et l’Association Internationale des Maires Francophones ont signé la convention de partenariat du Projet Communautaire pour l’Accès à l’Eau et à l’Assainissement – phase 3 (PCAEA3).

Plus de 50 communes suisses accompagnent le Service de l’eau de la Ville de Lausanne dans cette phase, ainsi que de nouveaux partenaires français, tel que la Ville de Bordeaux et l’Eurométropole de Metz ainsi que les agences de l’eau Rhin-Meuse et Adour-Garonne.

 

Élargissez la carte

Objectifs et impacts du projet

La Région de Nouakchott fait face à de nombreux défis en matière d’accès à l’eau potable et à l’assainissement. Elle a notamment a connu ces dernières années une évolution démographique extraordinaire qui s’est traduite par un accroissement très important des besoins en eau de la population. Nouakchott est également confrontée à d’importants problèmes de salubrité publique du fait du manque d’assainissement. Pour répondre à ces importants défis, cette nouvelle phase de projet vise à améliorer les conditions de vie de la population de Nouakchott à travers un meilleur accès aux services de base.

Plus spécifiquement, les objectifs poursuivis sont les suivants:

  • Améliorer l’accès à l’eau dans les quartiers périphériques de Nouakchott
  • Sensibiliser des bénéficiaires finaux sur les bonnes pratiques d’usage des ouvrages de l’eau et de l’assainissement
  • Améliorer l’accès à l’assainissement de base sur l’ensemble du territoire de la Région de Nouakchott
  • Renforcer les capacités de gestion des actrices et acteurs locaux: Région de Nouakchott, communes, Société nationale de l’eau et Office nationale de l’assainissement
  • Sensibiliser le personnel de Lausanne et des communes suisse solidaires ainsi que les consommatrices et consommateurs sur la problématique de l’eau – et en particulier les problématiques des pays du Sud global en les impliquant dans la réalisation du projet.

 

Municipalité(s) solidaire(s):

  • AIEB – Association intercommunale des eaux du Boiron/
  • Attalens/
  • Bournens/
  • Bussigny/
  • Chamblon/
  • Chavannes-près-Renens/
  • Cheseaux-sur-Lausanne/
  • Compagnie des eaux Worben – Seeländische Wasserversorgung (SWG)/
  • Cossonay/
  • Cuarnens/
  • Denges/
  • Echandens/
  • Ecublens/
  • Epalinges/
  • Estavayer/
  • Etagnières/
  • Hautemorges/
  • Jussy/
  • La Chaux/
  • La Menthue/
  • Lutry/
  • Martigny-Sinergy/
  • Montricher/
  • Morges/
  • Nyon/
  • Paudex/
  • Pomy/
  • Pully/
  • Sagenord/
  • SAGEP/
  • Villaz/

Détails du projet


Nombre de bénéficiaires Eau potable: 57600 Personnes

Nombre de bénéficiaires Assainissement: 8500 Personnes

Durée du projet: 07.2022 – 06.2025


Organisation: Service de l’eau – Ville de Lausanne

Autre(s) partenaire(s) du projet: Association Internationale des Maires Francophones, Ville de Bordeaux , Eurométropole de Metz , Agence de l'eau Rhin-Meuse, Agence de l'eau Adour-Garonne


Fonds demandés via SES: 530’000 CHF


Recommandation d'Aguasan:

La proposition est cohérente et complète. Ce projet s’inscrit dans la continuité de 13 ans de soutien à de l’extension du réseau d’adduction d’eau potable public de Nouakchott, avec un volet assainissement et management, en collaboration étroite avec les élus et les services techniques locaux. Ce projet a déjà un grand impact positif dans le contexte de la ville de Nouakchott. La région de Nouakchott, contribue financièrement à une partie des investissements, elle est un partenaire légitime et engagé. Les échanges de connaissances entre la ville de Lausanne et de Nouakchott, ainsi que le suivi du projet par le Service de l’eau de Lausanne (SEL), sont continus et également un des points forts du projet. Son financement est donc recommandé.


Résultats principaux

Un partenariat qui existe depuis plus de 10 ans ! Les réalisations qui sont menées actuellement atteindront, en fin de cette phase de projet, les objectifs suivants:

Eau

  • 120 km de conduites posés
  • 4’000 branchements au réseau d’eau potable subventionné pour les familles
  • 18 écoles raccordées au réseau (9’000 élèves bénéficiaires)
  • 5 bornes fontaines construites pour alimenter 2’500 personnes en eau potable
  • 2 camions-citernes en exploitation  (3’000 personnes/jour ont accès à l’eau en zone périphérique)
  • 10’500 élèves sensibilités aux bonnes pratiques en matière d’hygiène
  • 54’000 personnes renseignées sur les démarches à suivre pour bénéficier d’un branchement particulier à la maison

Assainissement

  • 6 écoles équipées en toilette et laves-mains, 3’000 élèves bénéficiaires
  • 3 marchés équipés de toilettes, 4’500 bénéficiaires par mois
  • 92 personnes formées à la bonne utilisation et à l’entretien des infrastructures
  • 1’000 bénéficiaires à court terme de la filière des boues de vidange, 960’000 bénéficiaires à long terme

Renforcement de la maîtrise d’ouvrages communautaires

  • Mise en œuvre du plan d’action Eau et Assainissement par la Ville de Nouakchott
  • Consolidation du système management et du manuel des procédures
  • Réalisation avec succès d’un audit qualité et intégration des propositions d’amélioration
  • Appropriation des outils de management par les équipes mauritaniennes
  • Amélioration du travail produit par la mise en réseau des compétences des différentes actrices et acteurs urbains
  • Auto-évaluation (acquisition de nouvelles compétences, lien direct tissé avec les bénéficiaires, renforcement des liens au sein de l’équipe)
  • Réalisation d’un audit intermédiaire et un audit final par des externes
Vers le haut